•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importante fuite de pétrole à Peace River, dans le nord de l'Alberta

Construction de pipeline (archives)
Radio-Canada

Au moins 28 000 barils de pétrole se sont échappés d'un oléoduc situé à 100 kilomètres au nord-est de Peace River, dans le Nord de l'Alberta.

L'entreprise Plains Midstream Canada, propriétaire du pipeline, et le ministère albertain de l'Environnement ont dépêché une centaine de personnes sur les lieux pour amorcer une opération de nettoyage du pétrole. Cette opération prendra plusieurs semaines, affirme la Commission de contrôle des ressources énergétiques.

Toutefois, la Commission signale qu'elle ne craint pas pour l'environnement puisque le pétrole est contenu sur une bande de terre de 700 mètres de long sur 30 mètres de large le long du pipeline. Une partie du pétrole s'est échappé dans un étang d'eau stagnante.

La Commission a indiqué que le déversement se situe à sept kilomètres de la résidence la plus proche. L'organisme souligne aussi que le cours d'eau le plus proche se trouve à 300 mètres.

La fuite est survenue vendredi et le pipeline a été fermé, mais des représentants ont indiqué qu'ils venaient de prendre connaissance de l'étendue des dégâts. La cause de l'incident est toujours inconnue.

Les autorités ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de la fuite.

Ce déversement de pétrole est considéré comme le pire en l'Alberta depuis 1975.

Le pipeline de 772 kilomètres de long a été construit en 1965 et relie Zama à Edmonton. En 2010, il a transporté en moyenne 187 000 barils par jour.

Avec les informations de La Presse canadienne

Alberta

Énergies renouvelables