•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fausses notes : un professeur de l'Université d'Ottawa conteste son congédiement

Denis Rancourt

Denis Rancourt

Radio-Canada

Un professeur de physique de l'Université d'Ottawa, accusé d'avoir surestimé les notes de ses 23 étudiants, conteste son congédiement devant un arbitre.

Selon des documents de l'Université, Denis Rancourt aurait accordé un A à tous ses élèves dans un cours de physique avancé, en 2008.

Lors de l'audition, qui s'est ouverte lundi à Ottawa et qui se poursuivra au cours des prochaines semaines, les représentants de l'Université devront prouver que le professeur a agi illégalement.

De son côté, Denis Rancourt prétend que l'employeur a fait preuve de mauvaise foi et n'avait pas l'autorité de le congédier, en mars 2009, pour de telles raisons.

Denis Rancourt devra attendre à cet automne avant de donner sa version des faits. L'arbitre a été choisi par les deux parties et sa décision sera exécutoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Société