•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Semaine de la santé mentale : quand la « confiance donne des ailes »

Un ainé chez le médecin

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

« La confiance donne des ailes ». C'est du moins le message lancé par l'Association canadienne pour la santé mentale alors que s'entame la 60e semaine consacrée à cette thématique.

Souligner les bons coups de collègues, complimenter un proche ou se donner la chance de vivre de nouvelles expériences. Voilà des moyens qui peuvent contribuer à augmenter notre confiance en soi ou celle des personnes qui nous entourent.

Ultimement, ce type de remontant favorise une saine santé mentale, explique la directrice de l'Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), division du Québec, Renée Ouimet.

Dans le cadre de la semaine ayant pour thème « Merci de me faire confiance », Mme Ouimet invite les Québécois à réfléchir aux gestes que l'on peut faire quotidiennement pour améliorer ou maintenir sa propre santé mentale ou celles des gens qui nous entourent.

La société de performance nuit à la santé mentale, estime Mme Ouimet, qui explique que 500 000 travailleurs canadiens s'absentent du travail en raison de problèmes psychologiques. Et de plus en plus de Québécois souffrent notamment de dépression et d'anxiété.

Mais il est possible de travailler là-dessus, affirme la présidente, qui encourage la population à porter plus souvent ses lunettes roses. Et pour donner un coup de pouce à ceux qui ont de la difficulté à le faire, l'ACSM propose un coffre à outils.

Disponible sur le site Internet etrebiendanssatete.com, celui-ci propose des conseils, articles et questionnaires pour bâtir ou offrir sa confiance.

Expliquant qu'au Québec une personne sur cinq connaîtra un problème de santé au cours de sa vie, le ministre de la Santé, Yves Bolduc, a quant à lui soutenu dans un communiqué de presse que la bonne hygiène mentale était aussi importante que l'hygiène physique.

Il a par ailleurs annoncé que le gouvernement lancera cet automne la cinquième campagne d'information et de sensibilisation à la maladie mentale.

Presse Canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !