•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Louis, l'inspiration du Lightning

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Je sors de mon bilan avec Dan Bylsma et Ray Shero. C'est le signe que la saison est malheureusement terminée.

Je déteste perdre, c'est une sensation qui ne changera jamais. Avant le début de notre série contre le Lightning, j'avais prédit une confrontation difficile, mais je croyais vraiment en nos chances malgré les absences de Sidney et Gino (Evgeni Malkin).

Le Lightning a finalement eu le dernier mot avec une victoire de 1-0 lors du septième et décisif match, à Pittsburgh. J'accepte encore plus difficilement notre élimination quand je repense au fait que nous menions 3-1 dans la série. Mais, le Lightning n'a jamais abandonné, c'est une équipe très courageuse.

Martin Saint-Louis sert d'inspiration au Lightning. C'est lui le grand meneur de cette équipe, bien avant Steven Stamkos. Le jeune Stamkos a énormément de potentiel, mais il n'a pas l'expérience d'un Saint-Louis.

J'ai vraiment constaté à quel point Martin est un grand joueur. Il est solide sur ses patins pour sa taille, il est très rapide, il a un bon tir et une vision exceptionnelle.

Marc-André Fleury et Dwayne RolosonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marc-André Fleury et Dwayne Roloson

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Gene J. Puskar

En plus, il est l'un des joueurs de la LNH les plus difficiles à lire pour un gardien. Il cache toujours bien ses intentions et c'est pratiquement impossible de savoir où il va tirer ou s'il va opter pour une passe.

Pas trop jasant

Il y a toujours la traditionnelle poignée de main à la fin d'une série. On me demande souvent si je parle à mes rivaux. La réponse est assez simple. Quand, je viens de perdre, je ne suis pas trop jasant. J'ai juste le goût de retourner au vestiaire.

J'ai tout de même pris le temps de dire bravo à Dwayne Roloson. Il a connu une très bonne série devant le but du Lightning. C'est un gardien très expérimenté. Le Lightning a réalisé un bon coup en faisant son acquisition des Islanders au mois de janvier.

De nombreux joueurs autonomes

Les Penguins risquent de présenter un visage différent l'an prochain. À l'attaque, il y a plusieurs joueurs autonomes (9).

Du nombre, on retrouve mes bons amis, Pascal Dupuis et Maxime Talbot. Sans surprise, ils veulent prolonger leur carrière à Pittsburgh et j'ai bon espoir de les revoir. Ils ont connu une très bonne série, ils jouaient ensemble en compagnie de Chris Conner contre le gros trio du Lightning.

Alex Kovalev deviendra également libre comme l'air le 1er juillet. Dans son cas, j'ignore ses plans.

Crosby pour 15 ans...

Pour ma part, j'ai décidé de me reposer pour les prochains jours. Après une longue réflexion, j'ai refusé l'invitation de l'équipe canadienne pour participer au Championnat du monde en Slovaquie. J'ai joué trop de hockey au cours des dernières années.

Et j'ai le sentiment que nous ferons un bout de chemin plus long l'an prochain en séries. Surtout, avec Crosby et Malkin en santé.

J'espère sincèrement retrouver Crosby en parfaite santé pour le prochain camp. Il a subi un pas de recul en séries avec sa commotion cérébrale. Il avait arrêté de s'entraîner avec nous dans la dernière semaine, mais il continuait à faire les voyages avec l'équipe.

À Pittsburgh, nous souhaitons miser sur Sid pour les 15 prochaines années, pas seulement pour quelques jours. Ce n'était pas facile de le voir loin de l'action, mais c'était le meilleur choix.

À bientôt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !