•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place à la Coupe Canada

Radio-Canada
Jennifer Abel et Émilie Heymans

Jennifer Abel et Émilie Heymans

Photo : AFP / Prakash Singh

La piscine du Parc olympique de Montréal sera le théâtre de la Coupe Canada de plongeon à compter de jeudi.

Cet événement est important puisqu'il servira de sélection pour les Championnats du monde de la FINA qui seront disputés l'été prochain à Shanghai, en Chine.

Les membres de l'équipe nationale se sentent d'attaque, mais ils sont fébriles. Pour Émilie Heymans, « les qualifications sont toujours plus stressantes que les compétitions en tant que telles ».

Heymans partagera l'affiche avec Jennifer Abel, sa rivale en solo, mais surtout sa partenaire dans l'épreuve synchronisée, avec qui elle a enlevé trois médailles jusqu'ici cette saison.

« On s'aide beaucoup mutuellement. En plongeant en synchro, je pense que je l'aide pour ses épreuves individuelles et vice-versa », avance Heymans.

L'autre duo en ascension est composé de Meghan Benfeito et de Roseline Filion, qui ont haussé le tempo à l'entraînement. Résultat : trois médailles d'argent dans les Séries mondiales.

Mais il y en a un qui ronge son frein : Alexandre Despatie. Blessé à un genou, il pourrait également rater l'épreuve individuelle des mondiaux. Pas question pour lui de recevoir un laissez-passer, comme en 2008 pour les Jeux olympiques.

Les mondiaux ne sont pas une priorité comme l'étaient les Jeux, explique le patron de Plongeon Canada.

« C'est la plus grosse compétition après les Jeux olympiques pour nous, explique Despatie. C'est sûr que cela a un impact de ne pas être présent aux mondiaux avant les Jeux olympiques. »

(D'après un reportage de Diane Sauvé)

Plongeon

Sports