•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Barack Hussein Obama, né à Honolulu le 4 août 1961 (bis)

Le président Obama qualifie la polémique sur son lieu de naissance de « bêtise »

Le président Obama qualifie la polémique sur son lieu de naissance de « bêtise »

Photo : AFP / Jewel Samad

Radio-Canada

La Maison-Blanche tente une nouvelle fois de faire taire les Birthers en publiant la version longue du certificat de naissance du président Barack Obama.

Le terme Birthers désigne ces Américains qui doutent encore du lieu de naissance du président et qui estiment que son élection est conséquemment illégitime.

La Constitution américaine spécifie que seuls les citoyens américains de naissance peuvent devenir président des États-Unis.

Le document confirme une fois de plus que Barack Hussein Obama est né à Honolulu, sur l'île d'Oahu, dans l'État américain d'Hawaii, le 4 août 1961, à 19 h 24.

Il précise son lieu de naissance - le Kapiolani Maternity and Gynecological hospital d'Honolulu - et porte la signature de ses parents et du médecin qui a procédé à l'accouchement.

Dans une courte déclaration faite à la Maison-Blanche, le président Obama a clairement dit qu'il avait mieux à faire que de s'occuper de ce débat qui perdure depuis la présidentielle de 2008.

« Nous n'avons pas de temps pour ce genre de bêtises. Nous avons mieux à faire. J'ai mieux à faire. Il nous faut trouver des solutions à de grands problèmes et je suis certain que c'est possible, mais c'est sur eux que nous devons nous concentrer », a-t-il déclaré.

Une vieille histoire qui refuse de mourir

M. Obama avait déjà fourni, lors de la présidentielle de 2008, une version régulière de son certificat de naissance, un document officiel qui permet notamment d'obtenir un permis de conduire.

Des tenants de la théorie du complot ont tout de même continué à remettre en question le lieu de naissance du président démocrate. Le débat fait essentiellement rage dans Internet, mais s'immisce régulièrement dans les pages de la presse traditionnelle.

La controverse provient principalement d'électeurs qui se déclarent républicains. Un récent sondage effectué par le réseau CNN a par exemple révélé que 40 % des républicains croient qu'Obama n'est probablement pas ou certainement pas né aux États-Unis.

Le débat a été ravivé récemment par le milliardaire Donald Trump, qui laisse planer la possibilité de se présenter à la présidentielle de 2012. Certains soupçonnent que Trump cherche avant tout à attirer l'attention sur son émission de télé-réalité, The Apprentice.

« Je veux le voir, mais j'espère que c'est vrai », a commenté M. Trump mercredi. « Il aurait dû le faire depuis longtemps. Je suis honoré d'avoir joué un grand rôle dans ce qui constituera, je l'espère, la fin de cette affaire. »

La controverse sur le lieu de naissance du président n'est pas la seule qui colle à la peau de Barack Obama. De nombreux Américains continuent de croire qu'il est musulman, alors qu'il est chrétien.

Le certificat de naissance de Barack Obama.

Le certificat de naissance de Barack Obama.

Photo : AFP / HO/White House

International