•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui accédera au trône?

La reine Élisabeth II devant un fond rouge
La reine Élisabeth II Photo: Getty Images / Sean Gallup
Radio-Canada

Charles, Harry ou William? Qui accédera au trône après le règne de la reine Élisabeth II et quelles règles encadrent cette succession? Voici un portrait de la famille royale britannique et, surtout, de ses principaux prétendants au trône.

Il faut d’abord savoir que l’ordre de succession au trône est régulé par la filiation, mais aussi par une loi parlementaire depuis 1689, moment auquel l’Angleterre a renoncé à la monarchie absolue au profit d’une monarchie parlementaire.

Plus récemment, la reine Élisabeth II a sanctionné l’Acte de succession à la Couronne de 2013, qui rompt avec le principe de préférence masculine pour prioriser celui de la primogéniture absolue. Cela signifie que l’aîné du monarque, fille ou garçon, hérite du trône à la mort ou à l’abdication de celui-ci.

Cette réforme ne s’applique toutefois qu’aux enfants royaux nés après le 28 octobre 2011.

Pour avoir une meilleure idée de l’ordre de succession, voici les 10 principaux soupirants au trône britannique.

1. Charles, prince de Galles

Le prince Charles et son épouse, Camilla, en visite à Charlottetown.Le prince Charles et son épouse, Camilla, en visite à Charlottetown en 2017. Photo : Radio-Canada

Fils aîné de la reine Élisabeth II et du prince Philippe, le prince Charles est le premier prétendant au trône. Né le 14 novembre 1948 à Londres, il a été nommé prince de Galles en 1958. Une rumeur laisse croire que le prince Charles aurait fait part de son désir de changer de nom s'il était appelé à régner, possiblement pour celui de George VII. Il semblerait que ce soit en raison du drôle d’héritage accolé à son nom actuel.

Parce que Charles Ier a été décapité en 1649 et que son fils le roi Charles II s’est exilé de son pays pendant près de 18 ans, ce prénom est depuis considéré comme maudit.

Officiellement, aucune décision n’aurait toutefois été prise à ce sujet. De tels changements ont été effectués à maintes reprises au cours de l'histoire.

De son mariage avec Diana Spencer, en 1981, sont nés William et Harry.

2. William, duc de Cambridge

Kate Middleton, la duchesse de Cambridge, accompagnée de son époux, le prince William, et de leurs enfants, le prince George et la princesse Charlotte, ont assisté à la messe de Noël, à Englefield, dans le sud de la Grande-Bretagne, le 25 décembre 2016.Kate Middleton, la duchesse de Cambridge, accompagnée de son époux, le prince William, et de leurs enfants, le prince George et la princesse Charlotte, le 25 décembre 2016. Photo : Reuters / Andrew Matthews

Né le 21 juin 1982 à Londres, le prince William est le fils aîné de Diana Spencer et de Charles, premier héritier du trône, ce qui le place deuxième en lice.

Il a fréquenté le Collège d’Eton et l’Université de St Andrews avant de se joindre à l’Académie royale militaire de Sandhurst. Catherine Middleton et lui se sont mariés le 29 avril 2011.

Née le 9 janvier 1982 à Reading, en Angleterre, la duchesse de Cambridge est diplômée en histoire de l’art de l’Université de St Andrews, où elle a rencontré William. Elle est issue d’une famille qui a fait fortune dans le commerce d’accessoires de fête.

Lors de leur voyage au Kenya en 2010, William offrait à Kate la bague de fiançailles ayant appartenu à sa défunte mère, Lady Diana. Leurs enfants sont les suivants dans l’ordre d’accession au trône, selon le principe de primogéniture absolue.

3. Le prince George de Cambridge

Fils aîné de William et Kate, le prince George est né le 22 juillet 2013. Il est le troisième dans l’ordre de succession, après son père et son grand-père.

4. La princesse Charlotte de Cambridge

Fille de William et Kate, elle est née le 2 mai 2015 à Londres. Elle est quatrième dans l’ordre de succession au trône britannique.

5. Le prince Louis de Cambridge

Le prince William accompagne Kate Middleton qui tient leur nouveau-né.Le prince William et la duchesse Kate Middleton quittent l'hôpital où est né leur troisième enfant, lundi, à Londres. Photo : Reuters / Henry Nicholls

Louis Arthur Charles est né le 23 avril 2018 à l'hôpital St. Mary à Londres.

Selon la réforme sanctionnée par la reine en 2013, il est cinquième dans l’ordre de succession, le sexe masculin n’ayant plus préséance pour les enfants nés après octobre 2011. La princesse Charlotte conserve donc son quatrième rang, malgré la naissance de ce frère cadet.

6. Harry, prince de Galles

Le couple salue les photographes.Meghan Markle et le prince Harry en visite en Irlande du Nord le 23 mars 2018. Photo : Getty Images / Chris Jackson

Henry, plus connu sous le nom de Harry, est né le 15 septembre 1984 à Londres. Il est le fils cadet du prince Charles et de la princesse Diana.

Durant sa jeunesse marquée par les scandales, il a suivi une formation d'officier à l'Académie royale militaire de Sandhurst. Il a participé à la guerre en Afghanistan en 2007-2008 en tant qu’officier de la cavalerie.

Il s'est marié le 19 mai 2018 avec l’actrice américaine Meghan Markle. Si le couple a des enfants, ils succéderont à leur père dans l’ordre d’accession au trône.

7. Andrew, duc d’York

Le prince Andrew et ses filles Béatrice et EugénieLe prince Andrew et ses deux filles, Beatrice (à gauche) et Eugenie (à droite), participent à une fête au palais de Buckingham, le 26 mai 2016, à Londres. Photo : Getty Images / Stuart C. Wilson

Frère cadet du prince Charles, Andrew est né le 19 février 1960. En 1979, il s’est enrôlé dans la marine royale et a servi à bord du HMS Invincible lors de la guerre des Malouines.

Il s’est marié en 1986 avec Sarah Ferguson. À son arrivée au sein de la famille royale, celle-ci était perçue comme un vent d’air frais, mais son mariage a rapidement mal tourné alors qu’il est devenu de notoriété publique qu’elle avait eu des aventures. Le couple s’est divorcé en 1996.

De cette union sont nées les princesses Beatrice et Eugenie, qui sont cousines de William et Harry.

8. Beatrice, princesse d’York

Née le 8 août 1988 à Londres, elle est la fille aînée d'Andrew, duc d'York. Elle est la première princesse d’York depuis sa grand-mère, la reine Élisabeth II.

Beatrice était la première femme en lice dans l’ordre de succession jusqu’à la naissance de sa petite cousine, la princesse Charlotte.

Elle n’a pas de mission royale officielle, mais elle préside de nombreuses organisations de bienfaisance ou à vocation culturelle.

9. Eugenie, princesse d’York

Née le 23 mars 1990 à Londres, elle est la fille cadette d'Andrew, duc d'York. Elle a étudié l’histoire de l’art et la littérature anglaise.

Le 22 janvier dernier, elle a annoncé ses fiançailles avec Jack Brooksbank, avec qui elle est en couple depuis sept ans. Le mariage est prévu pour le 12 octobre 2018.

La princesse pourra garder son titre royal après son mariage, avec l'option de prendre également le nom de famille de son époux.

Si le couple a des enfants, ils succéderont à leur mère dans l’ordre d’accession au trône.

10. Edward, comte de Wessex

Le prince Edward et sa famille.Le prince Edward, comte de Wessex, son épouse, Sophie, et leurs deux enfants, Louise et James, au palais de Buckingham, le 25 septembre 2016. Photo : Getty Images / Tim P. Whitby

Né le 10 mars 1964 à Londres et marié à Sophie Rhys-Jones depuis 1999, il est le plus jeune fils de la reine Élisabeth II.

Le prince Edward a amorcé sa carrière en théâtre dans la compagnie d’Andrew Lloyd Webber. Il a ensuite fondé sa compagnie de production en 1993, avec laquelle il a produit un film sur l’entrée à l’université de son neveu William.

Il a eu deux enfants, James et Louise, qui sont respectivement 11e et 12e dans l’ordre de succession au trône. Après quoi vient le tour de la princesse Anne, seule fille d’Élisabeth II, et de sa descendance. Deuxième enfant de la reine, elle se retrouve toutefois derrière ses deux plus jeunes frères dans l’ordre de succession au trône, puisque la préséance du sexe masculin s’applique pour tous les membres de la famille royale nés avant 2011.

La princesse Anne assiste à un bal.La princesse Anne est la seule fille d'Élisabeth II. Photo : Reuters / Hannah Mckay

International