•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Temps » de Wajdi Mouawad au Théâtre d'Aujourd'hui

Une scène de «Temps» de Wajdi Mouawad
Une scène de «Temps» de Wajdi Mouawad

Le Théâtre d'Aujoud'hui présente Temps de Wajdi Mouawad jusqu'au 14 mai.

La nouvelle pièce de l'auteur d'Incendies a été créée il y a quelques mois à Berlin et a ensuite été présentée à Québec et à Ottawa avant d'arriver à Montréal.

Synopsis

L'action de Temps se situe dans une ville minière de la Côte-Nord, Fermont.

Une horde de rats menace la sécurité de ses habitants.

Un vieil homme qui perd la tête est sur le point de mourir. Sa fille, une personne malentendante, cherche à réunir deux frères pour préparer le testament du père. Ils ne se sont pas vus depuis 40 ans.

Le partage des meubles et d'un éventuel pactole laissé par le père-poète et fondateur de la ville n'est pas la seule chose à régler. Car le legs du père se mesure aussi en blessures d'enfance. La guerre en Afghanistan est aussi abordée par l'un des frères.

Un Fermont imaginaire

De son propre aveu, Wajdi Mouawad n'a jamais visité Fermont. Il a été fasciné par le temps froid, l'isolement de sa communauté, la mine et le mur qui met la population à l'abri du vent. « Le Fermont qu'il y a dans cette pièce, c'est moi », explique l'auteur, qui dit avoir exploré dans le texte son rapport à l'écriture notamment.

Une particularité du texte : au moment où Wajdi Mouawad a réuni les comédiens pour la première répétition, il n'avait rien écrit. Le texte a été créé pendant les neuf semaines d'improvisations.

Le metteur en scène a intégré une chanson du groupe Noir Désir avec la voix de Bertrand Cantat, celui-là même qui a créé la controverse au cours des dernières semaines après l'annonce de sa venue au Québec pour participer au cycle Des femmes.

Arts