•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal et Ottawa verront le cycle Des femmes, sans Cantat

Lorraine Pintal et Wajdi Mouawad pendant le dévoilement de la programmation 2011-2012 du CNA, à Ottawa
Lorraine Pintal et Wajdi Mouawad pendant le dévoilement de la programmation 2011-2012 du CNA, à Ottawa

Le spectacle Des femmes de Sophocle, mis en scène par Wajdi Mouawad, sera présenté à Ottawa et à Montréal comme prévu en 2012, mais sans Bertrand Cantat.

Toutefois, l'absence du chanteur du groupe Noir Désir se fera sentir dans le spectacle.

Le metteur en scène a justifié sa décision par la prise de position du Parti conservateur, qui s'est engagé à bloquer l'entrée au Canada du chanteur.

« On a ressenti ça avec violence. Comment répondre à une déclaration politique comme celle-là d'une manière artistique? », a demandé Wajdi Mouawad.

Le metteur en scène a dénoncé ce qu'il a appelé « un poids politique, une instrumentalisation telle qu'on l'a perçue ». Toute l'équipe, ajoute-t-il, s'est demandé comment réagir.

Y aller comme si de rien n'était, ce n'était pas possible pour nous. Ne pas y aller, on ne pouvait pas non plus.

Wajdi Mouawad

Avec son équipe de comédiens et d'artisans, le metteur en scène discutait au moins une heure par jour, pendant les répétitions, à la façon de répondre à la prise de position du Parti conservateur. Finalement, la décision a été prise de venir présenter le cycle Des femmes.

Mais le spectacle fera entendre d'une manière très claire le sentiment qui nous a traversés. On fera entendre l'absence dans un désir de ramener les questions devant lesquelles [sic] nous sommes passés.

Wajdi Mouawad

Wajdi Mouawad a refusé de dire quelle forme prendrait le spectacle repensé sans Bertrand Cantat.

On veut juste qu'on se souvienne que ce qu'on a là, ce n'est pas ce qui devait y avoir.

Wajdi Mouawad

Toutefois, il ne sera pas question de violence.

Plus tôt, le metteur en scène avait expliqué ce qui avait amené Bertrand Cantat à participer au projet initial du cycle Des femmes. Wajdi Mouawad voulait intégrer de la musique rock après avoir pris note que le coryphée de la pièce Antigone dit : « Ça suffit, la guerre est terminée, chantons toute la nuit, dansons toute la nuit. Faisons trembler sous nos pas le sol thébain ».

La question de faire trembler le sol s'est posée à lui . Il a écouté de la musique rock pour s'apercevoir que Kurt Cobain et les Doors, ça marchait. Et ça marchait parce qu'ils étaient poètes.

Il faudrait que je trouve quelqu'un qui a la capacité d'être un poète.

Wajdi Mouawad

Il a demandé à Bertrand Cantat de lui trouver quelqu'un. Ce dernier a lu les pièces de Sophocle et montré son intérêt : « Ah si je pouvais le faire, ça serait très important pour moi », aurait-il répondu selon le metteur en scène.

Wajdi Mouawad, lui, a relu les pièces.

J'ai été complètement halluciné par la manière dont toutes les trois pièces [sic] mettaient en lumière la situation de Bertrand.

Wajdi Mouawad

C'est ainsi qu'il a fait le choix du chanteur de Noir Désir, un de ses grands amis.

Ottawa-Gatineau

Arts de la scène