•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Syndrome de la Tourette : une psychothérapie pour réduire les tics

Un garcon

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le recours à une psychothérapie permet de traiter les tics reliés au syndrome de Gilles de la Tourette, affirment des chercheurs québécois.

Selon Marc Lavoie et ses collègues du Centre de recherche Fernand-Seguin de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine, une thérapie cognitivo-comportementale peut dans certains cas s'avérer aussi efficace et même plus qu'une médication.

Les travaux publiés dans le Journal of Cognitive Therapy démontrent aussi que la thérapie a également des effets sur :

  • le comportement
  • la pensée
  • l'activité cérébrale.

Les chercheurs estiment que leurs observations pourraient avoir des répercussions importantes sur le traitement futur du syndrome de Gilles de la Tourette, qui touche entre 0,05 et 3 % des enfants d'âge scolaire.

Cette étude prometteuse est la première à avoir démontré les effets physiologiques d'une thérapie cognitive comportementale chez les patients atteints du syndrome de Gilles de la Tourette. D'autres études devront toutefois confirmer ces résultats auprès d'un échantillon plus important.

Marc Lavoie

Le saviez-vous?

Le syndrome de Gilles de la Tourette est un trouble neuropsychiatrique complexe caractérisé par des tics moteurs et phoniques qui s'aggravent durant l'enfance pour atteindre un sommet vers l'âge de 11 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !