•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec d'accord pour relancer la mine d'amiante Jeffrey

La mine Jeffrey d'Asbestos

Le ministre du Développement économique du Québec, Clément Gignac, a annoncé mercredi que le gouvernement du Québec acceptait le projet de relance de la mine Jeffrey d'Asbestos et qu'il accorde, sous certaines conditions, la garantie de prêt de 58 millions de dollars nécessaire à la relance des activités.

En effet, avant de pouvoir mettre la main sur cette garantie de prêt, le regroupement d'investisseurs Balcorp, qui est derrière la relance des opérations, devra déposer une mise de fonds de 25 millions de dollars. Également, un audit devra être effectué sur l'utilisation sécuritaire de l'amiante. Finalement, Mine Jeffrey devra contribuer au fonds de diversification économique à la hauteur de 1,5 million de dollars par année, à compter de 2015, et ce, pour une période de cinq ans. Ils ont jusqu'au premier juillet pour se conformer aux exigences.

Ce fonds, d'une valeur de 7,5 millions de dollars, servira à financer la réalisation de projets structurants pour la diversification économique du territoire. Il pourra également servir à financer des projets de recherche visant à concevoir des produits porteurs pour la région.

Quelque 425 emplois seront créés à Asbestos avec la relance de Mine Jeffrey. « Il s'agit d'une belle occasion, pour nous, d'utiliser les retombées de ce projet afin de donner un nouveau souffle à notre économie », a souligné le député de Richmond, Yvon Vallières.

Estrie

Justice et faits divers