•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Prospection

Véhicules servant à la recherche de gaz de schiste (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick prépare une réglementation pour encadrer la prospection et l'exploitation du gaz naturel.

Le ministre des Ressources naturelles, Bruce Northrup, indique qu'il va élaborer un plan d'action très détaillé.

Il promet des mesures strictes pour encadrer la fracturation hydraulique et l'ensemble des activités gazières. Il espère présenter cette réglementation à l'Assemblée législative l'automne prochain.

Le fractionnement du schiste, par injection de grandes quantités d'eau dans le sol pour en libérer le gaz naturel, soulève des craintes dans la province.

Des intervenants craignent particulièrement la contamination de sources d'eau potable. Le ministre Northrup promet des règles suffisamment rigoureuses pour protéger l'eau.

Une démarche timide, selon les environnementalistes

La démarche du gouvernement ne rassure pas le Conseil de la conservation du Nouveau-Brunswick.

Ce groupe environnemental demandait un moratoire sur l'exploration gazière. Il exigeait aussi l'établissement d'une réglementation adéquate. Il prône maintenant une solution plus radicale.

« On demande au gouvernement d'interdire l'exploration du gaz de schiste. On ne croit pas que le gouvernement va être capable d'avoir un contexte réglementaire assez strict pour éviter des contaminations. »

— Une citation de  Raphaël Shay, Conseil de la conservation du Nouveau-Brunswick

À l'heure actuelle au Nouveau-Brunswick, seulement deux puits exploratoires par fracturation sont actifs. Ils se trouvent dans le sud de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie