•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

McIlroy s'effondre

Charl Schwartzel

Charl Schwartzel reçoit le veston vert de la part de Phil Mickelson.

Photo : La Presse canadienne / AP/David J. Phillip

Radio-Canada

Rory McIlroy a raté lamentablement sa chance de régner en maître à Augusta, dimanche.

L'Irlandais du Nord comptait quatre coups d'avance avant de prendre le départ du dernier parcours du Tournoi des maîtres, mais il s'est tout simplement écroulé.

Incapable de gérer la pression, McIlroy a multiplié les erreurs. Il a remis une horrible carte de 80, soit 8 coups au-dessus de la normale, à la suite de ses mésaventures sur l'auguste terrain, dont un triple boguey au 10e trou. Il a aussi commis un double boguey au 12e et envoyé son coup de départ dans l'eau au 13e.

McIlroy a présenté un pointage cumulatif de -4, à égalité avec l'Américain Fred Couples au 15e rang.

Le Sud-Africain Charl Schwartzel a profité de cet effondrement pour enlever les grands honneurs. Le méconnu golfeur de 26 ans a conclu sa journée avec quatre oiselets pour revêtir un premier veston vert.

À -14, Schwartzel a devancé par deux coups les Australiens Jason Day et Adam Scott.

L'Américain Tiger Woods a suivi au classement à -10, à égalité avec l'Australien Geoff Ogilvy et l'Anglais Luke Donald.

Woods a encore une fois connu des ratés sur les verts. Il a notamment manqué un roulé de moins d'un mètre pour la normale au 12e trou et un autre un peu plus long pour l'aigle au 15e.

Il avait pourtant entrepris la dernière ronde avec fracas. Woods a réalisé un aigle et 4 oiselets à ses 9 premiers trous. Il a ainsi retranché 5 coups à la normale à mi-parcours pour s'approcher à un seul coup de McIlroy.

Woods n'a jamais gagné un tournoi majeur quand il ne commence pas la dernière journée en tête.

La déconfiture de McIlroy n'est pas sans rappeler sa contre-performance à l'Omnium britannique l'an dernier. Après avoir amorcé le tournoi avec un remarquable 63 pour prendre les commandes, il a joué 80 le lendemain pour anéantir son projet.

Golf

Sports