•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fédération des femmes du Québec craint la fin du financement fédéral

Alexa Conradi, présidente de la FFQ
Alexa Conradi, présidente de la FFQ Photo: FFQ

Ottawa pourrait couper les vivres de la Fédération des femmes du Québec (FFQ). C'est du moins ce que craint l'organisme, puisque le gouvernement fédéral pourrait ne pas renouveler sa subvention qui correspond à près de 40 % de son budget.

Selon la présidente du regroupement, Alexa Conradi, cette décision serait prise en vertu des nouvelles règles adoptées par le gouvernement conservateur.

Ainsi, Ottawa ne financerait plus les groupes de défense des droits comme la FFQ, a expliqué Mme Conradi, qui déplore également le délai avant de connaître la réponse.

Puisqu'un organisme ne peut présenter de nouvelle demande de subvention avant que le gouvernement ait accepté le bilan du projet précédent, la FFQ sera assurément privée de financement pendant plusieurs mois, explique-t-elle.

Le dernier projet de la FFQ a pris fin le 31 mars. Cela veut donc dire que l'organisme n'aura pas de réponse avant le mois d'octobre, a soutenu Alexa Conradi.

Selon elle, cette subvention correspond à environ 240 000 $ annuellement sur un budget total de 650 000 $.

La FFQ s'est donc tournée vers Québec pour compenser cette baisse de ses revenus. Mais si les réponses sont également négatives de ce côté, la fédération devra faire des choix « extrêmement difficiles », a déploré Mme Conradi, citant en exemple des suppressions d'emplois.

Quant à savoir si l'organisme pourrait fermer ses portes, Mme Conradi a expliqué ne même pas vouloir y penser tant cela serait « dramatique ».

La candidate du Bloc québécois dans Laval, Nicole Demers, a fait parvenir un communiqué vendredi dans lequel elle a dénoncé la fin possible du financement fédéral octroyé à la FFQ. Mme Demers soutient que les conservateurs « tentent de faire taire les voix des femmes ».

La Presse Canadienne