•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lucien Bouchard nommé médiateur spécial dans le conflit de l'Aluminerie de Bécancour

L'Aluminerie de Bécancour
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Aluminerie de Bécancour et ses syndiqués ont trouvé un premier terrain d'entente dans le conflit qui les oppose depuis plusieurs mois. Jeudi, ils se sont entendus pour faire appel aux services de l'ancien premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, à titre de médiateur spécial.

L'annonce de la nomination de M. Bouchard a été faite par voie de communiqué des deux partis jeudi midi. L'entreprise et le syndicat local refusent d'accorder des entrevues afin de ne pas nuire à la médiation.

Le syndicat précise dans son communiqué que c'est la direction de la FTQ et le syndicat des Métallos qui a suggéré la nomination de Lucien Bouchard à titre de médiateur. Le président syndical de la section locale, Clément Masse, s'est contenté de dire que la section locale a accepté la proposition de son syndicat dans l'espoir de relancer les discussions.

Une première rencontre est prévue au cours de prochains jours.

Rappelons que le conflit perdure depuis l'entente conclue en 2009 et qui prévoyait une réduction de 15 % des heures travaillées et une réorganisation du travail. Depuis, les deux parties se parlent à coup de griefs. L'affaire s'est même rendue devant la Commission des relations de travail. Le syndicat accuse l'employeur de demander davantage de concessions. Pour sa part, Aluminerie Bécancour reproche à ses employés de recourir à des moyens de pression illégaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !