•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Compagnie Marie Chouinard multiplée par 3

Chargement de l’image

Carol Prieur et Chi Long dans bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG, de Marie Chouinard

Photo : Marie Chouinard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Danse Danse offre trois programmes différents, la même semaine, pour souligner les 20 ans de la Compagnie Marie Chouinard. En tout, quatre oeuvres seront présentées sur trois soirs, à la Place des Arts : Les Trous du ciel et Étude No 1, Orphée et Eurydice et bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG.

Ces quatre chorégraphies de celle qu'on qualifie de la chorégraphe canadienne la plus réputée ici et ailleurs seront présentées au Théâtre Maisonneuve, du 5 au 10 avril 2011.

Les Trous du ciel

Cette première pièce de groupe créée par Marie Chouinard lie le mouvement à une partition vocale exécutée par 13 danseurs. Au son d'une musique insolite, le public suit les errances d'une tribu isolée dans l'immensité lumineuse des pôles.

Des costumes indescriptibles, des accessoires exotiques ajoutent à la vitalité intelligente d'un monde nouveau. Truculent. Époustouflant.[[citation auteur="Danser, Paris" ]]

Études No 1

Marie Chouinard a créé Étude No 1 après une rencontre avec la danseuse Lucie Mongrain et le compositeur Louis Dufort. Un rectangle bleu au sol amplifie le son produit par les semelles ferrées de l'interprète et décline d'ingénieuses variations gestuelles.

La pièce la plus exaltante du Find 2003.[[citation auteur="The Dance Current, Toronto" ]]

Orphée et Eurydice

Marie Chouinard chorégraphie sa vision du mythe d'Orphée avec la collaboration du compositeur Louis Dufort : un couple voué aux souffrances éternelles; une humanité tourmentée; un tumulte intérieur trahi par les ondulations des corps et une vocalisation prolongeant un mouvement animé par les pulsions de vie et de mort.

Cette Orphée et Eurydice, pièce bizarre et enchanteresse, est un savant mélange des innombrables versions du mythe.[[citation auteur="24 Ore, Rome" ]]

Marie Chouinard pousse plus loin que jamais son travail sur le corps, le souffle et la voix. L'oeuvre est... radicale.[[citation auteur="La Presse canadienne, Paris" ]]

Aujourd'hui, dans le monde, peu de chorégraphes créent des images d'une telle fulgurance, tout en explorant des idées importantes, engageantes.[[citation auteur="Seatle Post-Intelligencer" ]]

bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG

Harnachés, entravés, en équilibre sur une, deux ou quatre pointes à la fois, les danseurs explorent le mouvement. L'usage d'accessoires donne lieu à des formes corporelles et des dynamiques inusitées, métaphores du labeur, de la force, du désir, du plaisir et de l'esprit humain.

À l'instar de Louis Dufort, qui a remixé des extraits des Variations Goldberg de Bach, telles qu'interprétées par Glenn Gould en 1981 [...] Tous les éléments de cette pièce riche et ciselée sont remixés, recyclés, détournés de leur sens premier.[[citation auteur="La Presse, Montréal" ]]

Symphonie dissonante, (la pièce) s'affranchit de tous les us et coutumes pour fouetter l'imagination du corps en mouvement. (...) le corps de ballet le plus mutant du moment.[[citation auteur="Le Monde, Paris" ]]

Une rencontre entièrement nouvelle entre la danse et la musique.[[citation auteur="Stuttgarter Nachrichten, Ludwigsburg" ]]

Trois programmes de la Compagnie Marie Chouinard

Les Trous du ciel
Études No 1
5 avril

Orphée et Eurydice
7 avril

bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG
9 et 10 avril
Compagnie Marie Chouinard
Théâtre Maisonneuve
Place des Arts

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !