•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travaux en vue de la démolition du couvent des Dominicains s'amorcent

Le chantier de démolition du Couvent des Dominicains
Le chantier de démolition du Couvent des Dominicains
Radio-Canada

La mise en place du chantier en vue de la démolition du couvent des Dominicains, sur la Grande Allée, à Québec, a commencé lundi matin.

Le bâtiment, voisin du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), sera récupéré partiellement dans le projet d'agrandissement de l'établissement. Cela permettra presque de doubler la superficie du MNBAQ.

Les travaux s'annoncent longs. « On a grosso modo jusqu'à la fin juillet et ensuite à la mi-août va commencer l'excavation. Par la suite, l'an prochain, au début mai, va commencer la grosse construction proprement dite, qui va s'échelonner sur deux ans », explique Richard Hébert, directeur technique du projet d'agrandissement du MNBAQ.

Mécontentement

Certains citoyens regrettent toujours que la Ville aille de l'avant avec la démolition du couvent des Dominicains. La conseillère indépendante Anne Guérette partage l'avis des citoyens en désaccord avec ce projet.

« Il y avait vraiment d'autres manières d'agrandir le musée. Je ne suis pas contre l'agrandissement du musée, mais on a obligé la démolition, on ne s'est même pas donné la possibilité d'explorer toutes les alternatives. C'est ça qui est vraiment déplorable! », lance-t-elle.

« Selon moi et selon 1000 autres personnes qui ont signé une pétition dans ce dossier-là, c'est un ensemble qui a une grande valeur patrimoniale. Ça non plus, on n'a pas pu, jamais, en discuter et en débattre », déplore Mme Guérette.

Alexandre Loubier, le nouveau président d'Héritage Québec, croit lui aussi qu'on aurait dû examiner d'autres hypothèses.

De leur côté, les promoteurs parlent d'un projet qui fera entrer la Grande Allée dans le 21e siècle.

Québec

Justice et faits divers