•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inquiétude au sujet de la prévalence du diabète au Canada

Mesure du taux de sucre dans le sang

Mesure du taux de sucre dans le sang

Radio-Canada

Un Canadien sur quatre est atteint de diabète ou de prédiabète, et si la tendance se maintient, ce sera un sur trois en 2020, selon un rapport de Diabète Québec et l'Association canadienne du diabète, paru lundi.

L'étude soutient que le Canada connaît un accroissement démographique et un vieillissement de sa population alors que plus de 60 % des Canadiens souffrent de surpoids ou d'obésité et que la population est de plus en plus sédentaire.

Ces facteurs expliquent le fait que la prévalence du diabète ait presque doublé entre 2000 et 2010 et ne cesse de croître, souligne l'étude.

En 2010, 2,7 millions de personnes (7,6 %) étaient officiellement diabétiques. Toutefois, en ajoutant la prévalence du prédiabète (les personnes à un haut risque de développer le diabète), les chercheurs ont constaté que la maladie touchait près de huit millions de personnes, soit 23 % des Canadiens. En additionnant les personnes qui vivaient avec le diabète sans le savoir, soit environ un million de personnes, les chercheurs ont obtenu un total d'une personne sur quatre. Ce chiffre passera à une personne sur trois en 2020.

L'étude estime qu'en 2010, le diabète a coûté 11,7 milliards de dollars au Canada, et les experts s'attendent à ce que ce coût atteigne 16 milliards de dollars en 2020.

Provinces et territoires

Les provinces maritimes affichent la prévalence du diabète la plus élevée, avec des taux d'environ 9 %.

Au Québec, le taux de prévalence est de 7,2 %. Le rapport souligne que dans cette province, 560 000 personnes ont reçu un diagnostic de diabète et que 200 000 ignorent qu'elles sont atteintes.

En Ontario, le taux de prévalence est de 8,3 %. Il s'agit du double par rapport à 2000.

En ce qui concerne les territoires, les populations sont trop restreintes pour calculer des taux précis.

Toutefois, le rapport précise que le diabète touche davantage certains groupes, comme les Autochtones. Les taux de prévalence du diabète relevés chez les Autochtones sont au moins trois fois supérieurs à ceux mesurés dans la population générale.

Les nouveaux arrivants, certaines communautés ethnoculturelles et les personnes à faible revenu sont aussi plus à risque. Bien que le diabète touche davantage les hommes que les femmes, l'étude constate que pour les populations à risque élevé ou marginalisées, la prévalence est plus élevée chez les femmes.

Le Canada et le monde

Les pays où la prévalence du diabète est la plus faible sont l'Islande, la Norvège, le Royaume-Uni et le Japon.

Lorsque le taux est ajusté selon l'âge, le Canada arrive au 25e rang des pays industrialisés. Il se compare à la Suisse, au Portugal et aux États-Unis.

Le Canada se classe par ailleurs au troisième rang des pays de l'OCDE, derrière l'Autriche et les États-Unis, pour ce qui a trait aux taux de mortalité associée au diabète, avec 18 décès pour une population de 100 000 personnes.

Recommandations

Le rapport met en évidence des disparités importantes quant à l'accès aux professionnels de la santé, aux médicaments, aux fournitures et aux équipements médicaux pour personnes diabétiques, en fonction des provinces et des territoires.

Aussi, l'éducation en matière de diabète n'est pas uniforme à l'échelle du pays.

Diabète Québec et l'Association canadienne du diabète réclament de meilleurs services pour les personnes atteintes et des investissements gouvernementaux accrus pour la prévention et la prise en charge de la maladie.

Diabète 101

Le diabète est une maladie chronique incurable causée par une carence ou un problème d'utilisation de l'insuline entraînant un excès de sucre dans le sang. Produite par le pancréas, l'insuline est une hormone qui permet au sucre contenu dans les aliments d'être utilisé par les cellules du corps humain.

Santé