•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Liquidation du fonds d'investissement FIER Boréal 02

FIER Boréal 02
Radio-Canada

Les administrateurs du Fonds d'intervention économique régional (FIER) Boréal 02 ont conclu une entente à l'amiable avec Investissement Québec afin de fermer les livres d'ici la fin de l'année.

Ce FIER a été au centre d'une controverse en 2009 parce qu'il avait investi dans quatre entreprises de la région de Montréal propriétés de Pietro Perrino et Valier Boivin, deux administrateurs du fonds et proche du Parti libéral du Québec.

Investissement Québec explique que le FIER Boréal 02 n'a réussi à amasser que la moitié des 15 millions de dollars exigés pour la capitalisation du fonds.

L'organisme veut maintenant récupérer son capital, puisqu'il mettait deux dollars pour chaque dollar investi par le FIER.

Des sources ont confié à Radio-Canada que les gens d'affaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui avaient investi dans ce FIER auraient perdu leur mise. Il a toutefois été impossible de confirmer cette information parce que le président du FIER Boréal, Valier Boivin, n'a pas rendu nos appels.

Toute cette affaire ne surprend pas le député péquiste de Chicoutimi, Stéphane Bédard, qui souligne qu'Investissement Québec a fait preuve de laxisme dans ce dossier. « Ce FIER-là était illégal du début à la fin, soutient-il. Ils ont investi environ 80 % de l'argent à Montréal, dans des entreprises dont certaines sont carrément louches et font l'objet d'une enquête de la Sûreté du Québec. »

M. Bédard affirme aussi que l'organisme devra assumer ses responsabilités. « Investissement Québec a été irresponsable et ils vont être responsables des dommages causés à ceux et celles qui ont été de bonne foi », ajoute-t-il.

Les députés du Parti québécois ont l'intention de questionner les dirigeants d'Investissement Québec lors de l'étude des crédits.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique