•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau programme universitaire d'art-thérapie

Peinture sur verre
Radio-Canada

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) sera le premier établissement au pays à offrir le programme d'art-thérapie en français à la prochaine session d'automne.

Le ministère de l'Éducation vient d'autoriser le financement de cette formation de deuxième cycle entièrement développée par une équipe de la région.

Seule l'université Concordia à Montréal dispense la maîtrise en art-thérapie, mais en anglais seulement. De son côté, l'UQAT offrait un programme court dans le domaine depuis 1997.

La responsable du programme à l'UQAT, Jocelyne Labrèche explique que les professionnels de la santé, de l'éducation ou en intervention sociale peuvent être intéressés par la formation, qui présente une façon d'aider les gens autrement que par la parole.

L'obtention du programme francophone de maîtrise en art-thérapie représente une grande fierté pour la rectrice de l'UQAT, Johanne Jean. « Ça nous permet d'exercer un leadership, de développer des équipes », souligne-t-elle.

La maîtrise est la seule attestation reconnue par l'Association des arts-thérapeutes du Québec.

L'obtention de cette attestation est précieuse selon l'étudiante Anne-Marie Marcil. « C'est quelque chose de très important, dit-elle. Ça va me permettre d'avoir une reconnaissance plus facile par mes pairs dans les différents milieux de la santé. »

Un premier colloque d'art-thérapie aura lieu du 2 au 4 juin à l'UQAT.

Abitibi–Témiscamingue

Éducation