•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Obésité et cancer du sein, une association dangereuse

Tumeurs - Cancer du sein

Coupe de tumeur (mauve) en présence d'adipocytes (disques blancs). Les fleches indiquent des adipocytes modifiés par la tumeur

Photo : CNRS/Escourrou

Radio-Canada

Le soupçon plane depuis quelques années sur le rôle éventuel de l'obésité dans la capacité du cancer du sein à se répandre, mais aucune explication n'avait été avancée à ce jour.

Des chercheurs français de l'Université Paul Sabatier viennent d'établir pour la première fois une relation de cause à effet entre les deux.

Leurs travaux ont mis en évidence, à proximité des régions tumorales, des cellules du tissu graisseux (adipocytes) aux caractéristiques spécifiques. Ces cellules associées aux tumeurs modifient les caractéristiques de la cellule cancéreuse, et la rendent plus agressive.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Cancer Research.

Nos résultats démontrent aujourd'hui comment les adipocytes participent activement à la progression du cancer orchestrée par les cellules tumorales. Ils suggèrent qu'en cas d'obésité, les adipocytes associés au cancer du sein seraient plus enclins à amplifier l'effet agressif des tumeurs.

Auteurs

Déjà plusieurs études statistiques menées chez la femme établissaient un lien, mais sans l'expliquer. C'est en étudiant la nature du dialogue entre ces cellules graisseuses et les cellules de la tumeur que les chercheurs ont trouvé l'explication.

Le saviez-vous?

La Fondation canadienne du cancer du sein estime qu'en 2010, 23 200 femmes au pays recevront un diagnostic de cancer du sein, une augmentation de 500 par rapport à 2009.

Cancer

Santé