•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Magnétothèque devient Vues et Voix

Publicités de Vues et Voix
Publicités de Vues et Voix
Radio-Canada

Après 35 ans d'existence, la Magnétothèque change de nom et modernise son image. Le premier producteur de livres sonores au Québec s'appellera désormais Vues et Voix.

« Il était important de rentrer dans le 21e siècle, a déclaré Marjorie Théodore, sa présidente-directrice générale. Vues & Voix se fait plus que jamais un devoir de promouvoir l'accès à la culture et à l'éducation. Nous aspirons maintenant à devenir un véritable catalyseur dans le domaine de l'accès à l'information, pour ainsi contribuer à favoriser l'égalité des chances pour tous au sein de la francophonie des Amériques. »

Depuis 2005, Bibliothèques et Archives nationales du Québec (BAnQ), est chargé de diffuser la collection de 12 000 livres sonores de la Magnéthothèque.

Hélène Roussel, directrice générale de BAnQ, s'est réjouie de constater que les abonnés du Service québécois du livre adapté, d'où sont diffusés les livres produits par Vues et Voix, sont toujours plus nombreux et qu'ils empruntent de plus en plus de documents.

« Ce succès résulte des efforts combinés de Vues te Voix de même que du transfert des livres sonores en mode audionumérique, ce qui facilite leur accessibilité et leur diffusion », a-t-elle déclaré.

C'est pour m'informer ou parfois c'est pour mes travaux scolaires, parce que je suis encore au Cégep. Souvent, j'ai besoin de commander des livres en littérature, des auteurs comme Michel Tremblay.

Maxime Varin, 21 ans, aveugle de naissance qui emprunte régulièrement des livres sonores sur CD ou en ligne

Plus de 120 000 personnes sont aveugles ou malvoyantes au Québec, et ce nombre va augmenter dans les prochaines années d'où la nécessité pour l'organisme d'augmenter sa production.

« La dégénérescence maculaire qui fait des ravages, à partir de 55 ans, c'est une personne sur trois », explique Marjorie Théodore qui prévoit l'arrivée des baby-boomers qui sont des gens qui ont été sur le marché du travail et qui veulent rester informés.

Vues et Voix veut aussi promouvoir la culture et l'éducation dans la Francophonie et entame son développement international en Guadeloupe.

« On ouvre un centre de production de livres sonores, un centre de formation et un centre d'examen de prévention de la vue », a indiqué Marjorie Théodore.

Vues et Voix espère aussi nouer des partenariats semblables avec la Martinique et Haïti.

À propos de Vues et Voix

L'organisation a connu une évolution importante depuis sa fondation, il y a 35 ans. D'abord destinée à répondre aux besoins pédagogiques d'étudiants non-voyants, la Magnétothèque, au fil du temps, a ajouté les personnes ayant une déficience perceptuelle à ses usagers.

Œuvrant depuis 1976 à rendre l'imprimé accessible sous forme sonore, La Magnétothèque, maintenant Vues et Voix, a pris un tournant stratégique en 2009 et s'est attachée davantage à promouvoir l'égalité des chances, le renforcement de la cohésion sociale et les droits fondamentaux.

À titre d'institut culturel à vocation sociale et humanitaire, Vues et Voix travaille pour l'accès à l'information, à l'éducation et à la formation - tant au niveau local, régional, national qu'international - en développant des produits culturels destinés, en priorité, aux personnes avec incapacité.

Vues et Voix c'est:

  • 800 livres sonores adaptés par an, en français;
  • un réseau de 450 bénévoles;
  • 22 employés permanents;
  • Canal M est diffusé en direct à travers le Québec et le Canada, dans près de 2 millions de foyers, par l'intermédiaire des services numériques offerts par les entreprises de distribution par câble et par satellite.

Sources: Vues et Voix

D'après un reportage de Nathalie Babin-Gagnon

Aucun thème sélectionné