•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une contravention pour le maire Marc Bureau

Le maire Marc Bureau a félicité les policiers pour leur efficacité, mercredi matin.

Le maire Marc Bureau a félicité les policiers pour leur efficacité, mercredi matin.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Gatineau a été arrêté par ses policiers, mercredi matin. Marc Bureau a reçu une contravention de 37 $ pour avoir traversé la rue au mauvais endroit.

L'infraction a eu lieu alors qu'il se rendait à l'hôtel de ville, un peu avant 8 h.

Marc Bureau se dit victime de harcèlement de la part des policiers depuis que son administration et la Fraternité des policiers et policières de Gatineau ne réussissent pas à s'entendre sur leur nouvelle convention collective.

Les 400 policiers de la Ville de Gatineau sont sans contrat de travail depuis 2006.

Certains d'entre eux ont écrit des graffitis en lien avec le conflit de travail sur une quinzaine d'autopatrouilles et une vingtaine de fenêtres du poste de police du secteur de Hull, dans la nuit du 22 mars.

Le maire Marc Bureau s'est engagé à payer sa contravention.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !