•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Démantèlement d'un réseau de trafiquants de timbres-poste

Une boîte à lettres de Postes Canada

Une boîte à lettres de Postes Canada

Photo : Postes Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux individus ont été arrêtés mardi à Montréal dans la foulée d'une vaste enquête de la GRC, qui a permis de démanteler un réseau de contrefaçon de timbres sévissant dans la région métropolitaine ainsi qu'à Toronto.

Cette fraude a fait perdre à Postes Canada près de trois millions de dollars.

Avec la collaboration de plusieurs services de police municipaux, la GRC a également effectué 24 perquisitions en matinée dans des commerces et dépanneurs de la grande région de Montréal. Le propriétaire d'un dépanneur et son employé ont été arrêtés, a précisé l'agent de la GRC chargé de l'enquête, Luc Bessette.

Des dizaines de milliers de timbres contrefaits

Depuis le début de l'enquête, en mai 2010, un total de plus de 40 000 timbres contrefaits et 10 000 timbres réutilisés ont été saisis dans les deux villes.

Selon une porte-parole de Postes Canada, Geneviève Latour, la société d'État aurait enregistré depuis le début de l'enquête des pertes financières évaluées à 2,6 millions $.

Selon la GRC, les timbres saisis à Montréal et à Toronto proviendraient de la même source de distribution. Ils présentaient la même série d'images, soit un portrait de la reine, des représentations des Jeux olympiques de Vancouver ou encore des photos de phares canadiens.

En tout, cinq individus ont été arrêtés. Ils pourraient faire face à des accusations de trafic de symboles de valeur contrefaits ou de vente de timbres sans l'autorisation de Postes Canada.

L'enquête se poursuit et d'autres accusations pourraient être déposées, selon la GRC. C'est la première fois depuis plus de dix ans qu'un tel réseau est démantelé.

La Presse Canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !