•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien poste de traite de Chicoutimi va renaître

Fouilles archéologiques

(archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Saguenay a mandaté le Musée de la Pulperie pour préparer un plan de développement du site de l'ancien poste de traite de Chicoutimi, afin d'en faire un lieu touristique et de recherches archéologiques.

Au 17e siècle, le poste de traite était un lieu d'échanges très fréquenté par les Autochtones et les coureurs des bois, avant même l'arrivée des premiers colons dans la région.

Le site situé sur les rives du Saguenay, dans le quartier du Bassin, n'est toutefois connu que par les archéologues et quelques adeptes d'histoire.

La responsable des collections et de la recherche au Musée de la Pulperie, Nathalie Boudreau, affirme que l'objectif est de faire découvrir le site à la population et aux touristes. « On va le baliser pour que les gens puissent vraiment voir où étaient situés le poste de traite, le magasin, la chapelle, le cimetière et leur montrer comment les gens vivaient à l'époque », explique-t-elle.

Des fouilles archéologiques seront aussi effectuées sur le site au cours des prochaines années. Les visiteurs pourront être initiés à ce type de recherches.

Saguenay investit 30 000 $ dans la réalisation du plan de développement. Les consultants seront supervisés par un comité scientifique.

Le plan devrait être déposé dans un an pour que le site de l'ancien poste de traite soit accessible au public d'ici 2013.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !