•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés d’une centrale ontarienne amassent 100 000 $ pour ceux de Fukushima

Chargement de l’image

Photo : La Presse canadienne / J.P. Moczulski

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux semaines après le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon, des travailleurs de l'industrie nucléaire de Tiverton en Ontario viennent en aide à leurs collègues nippons.

Les employés de la centrale nucléaire ont amassé près de 100 000 $ pour les employés de la centrale de Fukushima, qui sont toujours en état d'alerte.

Steve Cannon, de Bruce Power, mentionne que l'industrie nucléaire est une grande famille. Il souligne que les employés de la centrale japonaise ont dû travailler sans relâche pour éviter une catastrophe, même si plusieurs d'entre eux avaient perdu leur maison ou même des membres de leur famille dans le séisme.

Les risques du métier

Les employés de Tiverton savent bien que si un incident survenait à leur centrale, ils devraient faire la même chose que ceux de Fukushima. M. Cannon explique que tout le personnel participe à une dizaine d'entraînements de sécurité chaque année, mais qu'ils souhaitent ne jamais devoir appliquer ces mesures d'urgence.

En quelques jours seulement, les employés ont amassé près de 50 000 $ pour leurs confrères et consoeurs de Fukushima. Bruce Power a doublé la somme.

L'argent amassé jusqu'à la fin de la semaine sera distribué directement aux employés de la centrale de Fukushima et à leur famille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

National