•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La FECQ se mobilise contre la hausse des frais de scolarité

Manifestation de la FECQ

Les membres de la FECQ ont manifesté pendant une trentaine de minutes devant le congrès des jeunes libéraux du Québec

Radio-Canada

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) a amorcé sa campagne contre la hausse des frais de scolarité dimanche en perturbant le congrès des jeunes libéraux du Québec à Notre-Dame-de-l'Île-Perrot, en Montérégie.

Réunis à Trois-Rivières au cours de la fin de semaine pour discuter des moyens de pression à privilégier afin de contrer la hausse des frais de scolarité, les membres de la FECQ ont décidé de commencer par les jeunes libéraux, qui se sont déjà prononcés en faveur de cette hausse.

Le président de la FECQ, Léo Bureau-Blouin, a expliqué que des slogans ont notamment été scandés afin de rappeler aux jeunes libéraux que les étudiants ont le droit à une éducation supérieure accessible.

Les étudiants sont en furie. Comment Jean Charest peut-il croire qu'une telle hausse puisse être acceptée par le milieu étudiant? Notre réponse, c'est non!

Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ

Dans son plan d'action, échelonné jusqu'à l'automne, les délégués de la FECQ ont l'intention de perturber les activités du Parti libéral du Québec (PLQ) partout dans la province. Ils tiendront notamment une manifestation le 3 avril prochain, à l'occasion d'un colloque du PLQ à Boucherville.

M. Bureau-Blouin ajoute que les étudiants de la FECQ sont prêts à aller « jusqu'au bout » pour atteindre leur objectif, même si une grève étudiante doit être déclenchée.

« C'est une déclaration de guerre que le ministre de la Jeunesse, Jean Charest, a envoyée à toute une génération jeudi dernier. Face à cette injustice, les étudiants sont convaincus de gagner. La FECQ sera au front et promet une année agitée », conclut Léo Bureau-Blouin.

Rappelons que la hausse des droits de scolarité annoncée par le ministre des Finances Raymond Bachand, lors du dépôt du budget provincial le 17 mars dernier, doit entrer en vigueur à l'automne 2012.

La FECQ représente près de 55 000 étudiants réunis dans 22 associations étudiantes présentes sur l'ensemble du territoire québécois.

Avec les informations de Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Société