•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Sherbrooke prépare un plan d'action contre les punaises de lit

Une punaise de lit
Radio-Canada

Comme il y a une recrudescence des cas de punaises de lit au Québec, la Ville de Sherbrooke rendra disponibles des inspecteurs pour constater la présence de ces bestioles. D'ailleurs, la section Permis et inspection de la Ville a reçu une dizaine de plaintes à ce sujet depuis les dernières semaines.

À l'heure actuelle, la Ville a déjà une équipe d'inspection en salubrité et environnement qui veille à ce que les propriétés soient dans un état salubre comme le stipule le règlement municipal. L'équipe d'inspecteurs sera bientôt en mesure d'aller vérifier la nature de ces plaintes. Ils garderont aussi l'oeil ouvert, chaque fois qu'ils procèderont à une inspection d'un bâtiment peu importe la nature du problème.

« Nous sommes allés nous former pour comprendre ce qu'était le cycle de vie d'une punaise de lit et quels étaient les meilleurs moyens pour éviter leur propagation et pour s'en débarrasser », explique le chef de la section des permis et de l'inspection à la Ville de Sherbrooke, Michel Beauchesne.

Pour l'instant, la Ville de Sherbrooke ne compte pas de registre spécifique sur les cas de punaises de lit. Toutes les plaintes sont conservées dans un seul et même registre. La Ville de Magog, par contre, songe à établir un tel registre.

Du côté de Magog

La Ville de Magog veut mettre en place un plan d'action concernant les punaises de lit. Un comité a été formé et s'est réuni pour la première fois jeudi. On commencera par établir un registre des sites publics.

« S'il y a un endroit où on peut suspecter qu'il pourrait y a des punaises de lit, il faut faire venir une firme externe qui vient voir s'il y en a ou non. Est-ce que l'on veut faire un nettoyage de ces endroits? Ça va dépendre du potentiel de probabilité d'avoir des punaises de lit », dit la directrice de la division Loisirs et culture à la Ville de Magog et responsable du comité, Linda Gagnon.

Un seul cas est présentement à l'étude à Magog.

Estrie

Justice et faits divers