•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voir avec ses oreilles

Gros plan d'une oreille

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Chez certains aveugles, la région du cerveau responsable de la vision se réorganise pour traiter le son, révèlent des travaux menés à l'Université de Montréal.

Le Dr Olivier Collignon et ses collègues ont comparé l'activité cérébrale de onze personnes nées aveugles avec celle de onze personnes voyantes et découvert que la zone du cerveau qui collabore normalement avec les yeux pour traiter la vision et la perception spatiale est capable de se réorganiser pour recevoir des informations sonores.

D'autres recherches avaient déjà démontré que les aveugles ont une plus grande capacité de traiter les sons dans l'espace.

Bien que plusieurs études prouvent que les régions occipitales des personnes nées aveugles sont associées au traitement non visuel, on n'a abordé que très récemment la question relative à la réorganisation fonctionnelle du cortex visuel chez les personnes nées aveugles.

Dr Olivier Collignon

Explications

Habituellement, le cortex visuel se charge du traitement des informations visuelles. Chacun des deux hémisphères du cerveau possède un cortex, à l'arrière, dans le lobe occipital.

Les présents travaux montrent que certaines régions du lobe occipital droit n'ont pas besoin d'une expérience visuelle pour se spécialiser dans le traitement des informations spatiales et ainsi s'intégrer dans le réseau neurologique préexistant.

Selon le Dr Collignon, ces résultats montrent la grande plasticité du cerveau et sa capacité à évoluer en fonction des expériences qu'il subit.

Cela suggère que l'on devrait considérer le cerveau plutôt comme une machine orientée vers la réalisation de fonctions, et non comme une machine purement sensorielle.

Les chercheurs veulent maintenant pousser leur recherche afin de mieux comprendre comment cette réorganisation est rendue possible lors du développement des nouveau-nés aveugles.

Le Pr Lepore, du Centre de recherche en neuropsychologie et cognition, a collaboré à ces travaux publiés dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Science