•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire Richard Marcotte exclu de la Fédération québécoise des municipalités

Le maire de Mascouche, Richard Marcotte

Le maire de Mascouche, Richard Marcotte

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Mascouche, Richard Marcotte, a été expulsé du conseil d'administration de la Fédération québécoise des municipalités.

Selon le journal La Presse, il a été averti par lettre de son exclusion. Il été officiellement renvoyé pour cause d'absences non motivées à plus de trois réunions consécutives.

Bernard Généreux, le président de la FQM a cependant confié que les allégations de malversation contre le maire auraient pu porter préjudice à sa fédération.

« En ce qui nous concerne, il y a une question d'éthique évidente. On ne peut pas non plus indûment accepter que des situations comme celle-là portent ombrage à des organismes comme la FQM », a déclaré Bernard Généreux à La Presse.

Le cabinet du maire de Mascouche soutient ne pas avoir encore reçu la lettre de la FQM. Ils soutiennent au contraire que c'est le maire qui s'est retiré de son poste d'administrateur.

Selon le cabinet, M. Marcotte attendrait que les enquêtes en cours soient terminées pour reprendre son siège.

Le maire de Mascouche fait l'objet d'allégations de conflits d'intérêts depuis le début du mois de novembre, alors que l'émission Enquête avait révélé qu'il avait obtenu des avantages personnels auprès de l'entrepreneur Normand Trudel, propriétaire de Transports et Excavation Mascouche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !