•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PDG de l'Hôtel-Dieu-Grace congédié

Laurie Johnston

Laurie Johnston a subi l'ablation de son sein gauche, par erreur.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le superviseur provincial de l'Hôpital Hôtel-Dieu-Grace de Windsor congédie le PDG de l'établissement, à la suite d'ablations du sein erronées.

Des patientes de l'hôpital ont rapporté l'an dernier avoir subi une mastectomie par erreur. Le personnel médical leur avait dit à tort qu'elles avaient le cancer du sein.

En décembre dernier, le gouvernement ontarien avait mis l'établissement sous tutelle. Le superviseur provincial licencie maintenant Warren Chant, qui dirigeait l'Hôtel-Dieu-Grace depuis juin 2009. Il était auparavant PDG de l'Hôpital de Leamington.

Des spécialistes montrées du doigt

La pathologiste Olive Williams, qui avait été suspendue pour cette série de diagnostics erronés, avait des problèmes de vision, selon un document du Réseau local d'intégration des soins de santé d'Érié St. Clair. Le RLISS établit un lien entre sa cataracte et les erreurs qu'elle aurait commises.

La chirurgienne Barbara Heartwell avait aussi été montrée du doigt dans cette affaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario