•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La surveillance des cours d'eau commence

Fleuve Saint-Jean

Un embâcle dans la région de Sainte-Anne-de-Madawaska en avril 2009 (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les rivières du Nouveau-Brunswick font l'objet d'une étroite surveillance en raison des températures plus douces des derniers jours et de la fonte des neiges.

Le programme provincial de surveillance du fleuve 2011 commence officiellement lundi.

Selon les autorités, les températures supérieures au point de congélation prévues dans les prochains jours pourraient provoquer le bris et le mouvement des glaces sur les cours d'eau.

Il est difficile de prédire l'évolution du niveau de l'eau, mais la situation se présente bien jusqu'à présent, indique Karl Wilmot, responsable du programme de surveillance.

« Pour le moment, la météo coopère avec nous autres. On avait la température qui était au-dessus du zéro dans le jour et sous zéro le soir. Ça donne une situation qui était pas mal parfaite pour nos programmes », souligne Karl Wilmot.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie