•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Di Grégorio contre vents et marées

Rémy Di Grégorio

Rémy Di Grégorio

Photo : AFP / LIONEL BONAVENTURE

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Rémy Di Grégorio (Astana) a bravé les intempéries pour signer le deuxième succès de sa carrière. Le Français a remporté la septième et avant-dernière étape du Tour Paris-Nice, samedi, à Biot.

Di Grégorio a franchi les 215,5 km de l'étape en 5 h 46 min 23 s, 5 secondes devant ses plus proches poursuivants.

Samuel Sanchez et Rigoberto Uran ont suivi.

Adreas Klöden, 2e au classement général, a terminé 4e, mais il n'a pu réduire son retard sur le meneur, Tony Martin, qui a franchi la ligne d'arrivée dans le même temps que Klöden. Martin a toujours une avance de 36 s.

Le Canadien Ryder Hesjedal a terminé 38e, à 1 min 58 s.

La course a été marquée par la pluie et les rafales. Plusieurs coureurs ont chuté, dont le Néerlandais Martijn Maaskant, qui a subi sept fractures aux côtes.

La dernière étape, une boucle de 124 km au nord de Nice, aura lieu dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !