•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Possible expansion de la pêche récréative au thon

Pêcheurs de thons

Pêcheurs de thon rouge à l'Île-du-Prince-Édouard (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada envisage une expansion de la pêche récréative au thon avec remise à l'eau du poisson.

Dans le cadre d'un projet-pilote, une vingtaine de pêcheurs professionnels de l'Île-du-Prince-Édouard ont capturé 59 thons, ils les ont marqués et ils les ont remis à l'eau. Deux poissons seulement sont morts dans les 30 jours suivant leur capture, ce qui représente un taux de mortalité de 3,5 %.

Ce taux est trois fois moins élevé que celui qu'estimait Pêches et Océans Canada. « Donc là, il va falloir avoir des discussions avec nos scientifiques pour regarder cette étude-là de près, et voir si on ajuste notre pourcentage de mortalité en conséquence pour la saison 2011 », indique Alain Hébert, directeur à la gestion de la ressource au ministère.

Un débouché pour les pêcheurs

Actuellement, à l'Île-du-Prince-Édouard, une douzaine de pêcheurs professionnels offrent à des clients fortunés une pêche récréative avec remise à l'eau des thons capturés. Cette activité est extrêmement lucrative pour les pêcheurs. Pêches et Océans Canada pourrait maintenant permettre à un plus grand nombre d'entre eux de le faire.

Alain Hébert souligne toutefois que les pêcheurs des autres régions ne peuvent pas se servir des conclusions de cette étude. « C'est un pourcentage qui correspond aux conditions particulières du secteur de pêche où l'activité a eu lieu, entre l'Île-du-Prince-Édouard et le Cap-Breton », précise-t-il.

Pêches et Océans Canada devrait prendre une décision sur la possible expansion de la pêche récréative dans les prochains mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie