•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Autochtones vivent sans eau courante

Les résidents de Garden Hill n'ont pas accès à l'eau courante.
Les résidents de Garden Hill n'ont pas accès à l'eau courante.
Radio-Canada

Près de la moitié des Autochtones de la région d'Island Lake, située à 600 kilomètres au nord-est de Winnipeg, n'ont jamais eu l'eau courante dans leur résidence.

Jusqu'à présent, les demandes des chefs autochtones auprès d'Ottawa n'ont pas porté leurs fruits, mais aujourd'hui un groupe humanitaire chrétien songe à les appuyer dans leurs démarches.

Par tous les temps, les milliers de résidents de cette région du nord de la province n'ont d'autre choix que de se rendre quotidiennement à un réservoir public pour s'approvisionner en eau potable.

Le problème existe depuis toujours dans les réserves de Garden Hills et St. Theresa Point, situées dans la région d'Island Lake.

Les résidents et les chefs autochtones se battent seuls et en vain contre le fédéral afin qu'il leur accorde du financement pour moderniser les maisons et pour la première fois ils ont l'appui d'un groupe humanitaire pour les aider à livrer leur bataille.

En arrivant dans la famille de l'octogénaire Moyer Taylor, Debra Martin Koop, du Mennonite Central Committee, est outrée de constater que l'homme n'a qu'un pot de chambre à côté de son lit en guise de toilette.

C'est inacceptable pour quiconque dans ce pays ou n'importe où ailleurs dans le monde.

Debra Martin Koop, porte-parole du Mennonite Central Committee

Des centaines de familles, dont le réservoir d'eau relié à leur maison n'est pas approvisionné de façon régulière et qui ne peuvent se rendre à un réservoir public, doivent puiser leur eau dans le lac gelé. Il faut parfois une vingtaine de minutes pour obtenir à peine quelques litres d'eau.

L'organisme chrétien d'aide humanitaire pour lequel Debra Martin Koop travaille n'a pas les moyens d'offrir les 33 millions de dollars nécessaires pour que toutes les maisons aient accès à de l'eau courante, mais le groupe offre tout de même son appui.

Le Mennonite Central Committe songe à défendre la cause de ces Autochtones dans les tribunes publiques en espérant que cela poussera le fédéral à délier les cordons de la bourse.

Manitoba

Régional