•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui est Raymond Bachand?

Le ministre des Finances, Raymond Bachand

Le ministre des Finances, Raymond Bachand

Photo : Luc Lavigne

Radio-Canada

Raymond Bachand présente son deuxième budget après avoir pris les rênes du ministère des Finances en 2009, alors que sa prédécesseure, Monique Jérôme-Forget, venait de déposer le premier budget déficitaire du Québec en 10 ans. Depuis, le contexte économique s'est amélioré au Québec comme ailleurs dans le monde, mais le retour à l'équilibre budgétaire en 2013-2014 représente toujours un défi de taille, entre contrôle des dépenses et hausse de tarifs.

Le grand argentier de la province a fait son entrée au gouvernement en juin 2006 en tant que ministre du Développement économique, après avoir été élu député d'Outremont en 2005 sous la bannière libérale. Il s'est ensuite vu confier la responsabilité de la région de Montréal en avril 2007 et celle du Tourisme d'avril 2007 à décembre 2008.

Puis Jean Charest lui confie le ministère des Finances en avril 2009, après la démission de Mme Jérôme-Forget. Il cumule ce poste avec celui du Développement économique pendant près de trois mois, avant que Clément Gignac fasse son entrée à l'Assemblée nationale et prenne la relève à ce ministère. Depuis août dernier, il occupe aussi les fonctions de ministre du Revenu.

Né à Montréal le 22 octobre 1947, Raymond Bachand fait ses études au Québec, puis aux États-Unis :

  • Licence en droit de l'Université de Montréal en 1969;
  • Barreau du Québec en 1970;
  • Maîtrise en administration des affaires (MBA) de l'Université Harvard en 1972;
  • Doctorat en administration des affaires de l'Université Harvard en 1981.

Aller-retour à la politique

Parallèlement à son doctorat, Raymond Bachand est professeur adjoint à HEC Montréal de 1972 à 1977. Il entre ensuite en politique en tant que directeur de cabinet du ministre péquiste du Travail, Pierre Marc Johnson, de 1977 à 1979, avant d'occuper le poste de secrétaire particulier du premier ministre, René Lévesque, de 1979 à 1981.

Après ce passage en politique, Raymond Bachand retourne dans le secteur privé, notamment comme vice-président de Métro-Richelieu puis de Culinar, avant d'entrer au Fonds de solidarité de la FTQ en 1994. Il en prendra la tête en 1997 et occupera ce poste jusqu'en 2001. Viennent ensuite trois années à la tête du cabinet Secor Conseil, avant le retour à la politique en 2005. Raymond Bachand s'est aussi impliqué dans divers conseils d'administration d'organismes, dont Oxfam-Québec et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

M. Bachand est marié et père de trois enfants.

Économie