•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeanne Mance bientôt reconnue comme cofondatrice de Montréal

Jeanne Mance

Jeanne Mance

Radio-Canada
Mis à jour le 

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, Montréal annonce son intention de reconnaître officiellement Jeanne Mance comme fondatrice de la ville, au même titre que Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve.

Le maire Gérald Tremblay, qui évoque « une erreur historique », veut accorder à Jeanne Mance une plus grande place dans l'histoire.

Il a mandaté l'historien Jacques Lacoursière pour effectuer certaines vérifications avant toute reconnaissance officielle.

D'après cet historien, Jeanne Mance a joué un rôle de premier plan, mais méconnu pour préserver la colonie en 1653. « C'est grâce à Jeanne Mance, dit-il, qu'on a réussi à ramasser 103 ou 104 nouveaux colons, car il avait été question de fermer la colonie. Jeanne Mance a vraiment contribué à sauver directement la Nouvelle-France. »

Les premiers colons

Le 17 mai 1642, Jeanne Mance, fille d'un riche bourgeois français, est devenue la première Européenne à fouler le sol de Ville-Marie avec le sieur de Maisonneuve et une quarantaine de colons.

L'infirmière laïque de 35 ans fonda un dispensaire et, quelques années plus tard, l'Hôtel-Dieu.

Pour la directrice du Centre Jeanne-Mance, soeur Thérèse Payeur, la fondatrice de sa congrégation se distinguait des autres femmes de son temps. « À l'époque, une femme qui n'était ni mariée ni religieuse et qui accomplissait une telle fondation, c'était impensable », affirme-t-elle.

Le directeur général du CHUM, Christian Paire, a également précisé son intention de maintenir la place accordée à Jeanne Mance sur le site de l'Hôtel-Dieu après l'ouverture du futur Centre hospitalier de l'Université de Montréal au centre-ville. « Le musée et l'architecture qui est autour doivent rester là, comme un vivant témoignage de l'histoire de Montréal », a-t-il affirmé.

D'après un reportage de Benoît Chapdelaine

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Histoire