•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yarmouth réclame un service de traversier

Traversier

Le traversier « Cat » ne dessert plus Yarmouth (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près de 150 personnes ont manifesté dimanche devant l'hôtel de ville de Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, pour exiger le rétablissement de leur traversier.

Le sud-ouest de la province est privé de sa liaison maritime avec la Nouvelle-Angleterre depuis que le gouvernement de Darrell Dexter a supprimé les subventions à l'ancien service offert par l'entreprise Bay Ferries. Le traversier « Cat » qui desservait Yarmouth n'a pas navigué l'an dernier.

Randy Donaldson, l'un des manifestants, a déclaré que le groupe voulait faire du bruit pour attirer l'attention et retrouver le traversier.

Selon le maire de Yarmouth, Phil Mooney, le comté disposait en 2007 d'un millier de chambres pour accueillir les touristes. Il n'y en aurait plus que 400 maintenant.

Le maire a cité une étude qui chiffrait les retombées du traversier à 22 millions de dollars pour toute la province.

Les efforts de divers intervenants depuis 2010 pour établir un nouveau service financièrement viable n'ont encore rien donné.

Yarmouth a perdu son aéroport il y a quelques années, puis son traversier ainsi que les emplois qui l'entouraient. La municipalité veut aujourd'hui obtenir le soutien d'autres régions pour forcer la main au ministre du Tourisme, Percy Paris, pour appuyer un nouveau service de traversier.

Une jeune manifestante a expliqué que lorsqu'elle était à l'école, sa classe comptait une vingtaine d'élèves. Seulement quatre parmi eux sont encore dans la région. Les autres sont partis, puisqu'ils ne trouvaient pas de travail.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie