•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pêcheurs de homard entrevoient la prochaine saison avec optimisme

Pêche au homard

Un bateau de pêche au homard à l'Île-du-Prince-Édouard (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon les premières indications reçues par les pêcheurs de l'Île-du-Prince-Édouard, les prix du homard seront plus élevés cette année que ceux de l'année dernière.

Les membres de l'association provinciale des pêcheurs se sont réunis en fin de semaine pour leur assemblée générale annuelle.

Le président de l'association, Mike McGeoghegan, a déclaré que les Européens demandent plus de homards et que le marché chinois est en train de s'ouvrir à ce produit canadien.

Selon McGeoghegan, la demande est tellement forte que les prix vont augmenter. De plus, une soixantaine de pêcheurs ont pris leur retraite grâce à un programme de rachat de permis, ce qui laisse plus de ressource pour les autres.

Profit incertain malgré tout

Malgré ces facteurs, Mike McGeoghegan se demande si les prix seront suffisants pour que les pêcheurs gagnent un profit. Le seuil est de 5,50 $ la livre pour le homard de transformation et de 6,50 $ pour le homard frais.

Le premier ministre, Robert Ghiz, a pris la parole à l'assemblée générale des pêcheurs.

« Ça ne va pas s'améliorer dans un an. Ça va prendre peut-être cinq ans et beaucoup de travail des pêcheurs, du gouvernement, pour trouver de nouveaux endroits pour vendre notre produit. »

— Une citation de  Robert Ghiz, premier ministre de l'Île-de-Prince-Édouard

La pêche au homard fait travailler près de 6500 personnes à l'Île-du-Prince-Édouard. Elle apporte plus de 210 millions de dollars à l'économie de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie