•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les régies de la santé n'auront pas plus d'argent

Chirurgiens

Chirurgiens

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse vient d'annoncer le gel des budgets des neuf régies régionales de la santé et de l'hôpital IWK pour enfants l'an prochain.

La ministre de la Santé, Maureen MacDonald, affirme que ces économies permettront de protéger les soins aux patients.

John Malcolm, de la régie de la santé du Cap-Breton, partage presque cet optimisme. Il déclare qu'il est heureux d'apprendre cette mesure aussi tôt et qu'il ne s'agit pas d'une réduction du budget.

Il reste qu'à elles seules, l'inflation et les hausses de salaire vont coûter près de 22 millions de dollars de plus à la province, soit une hausse de 1,4 % qu'il faudra absorber.

Le premier ministre Darrell Dexter rappelle que son rôle est de protéger les services tout en maîtrisant les dépenses publiques.

Joan Jessome, du syndicat des fonctionnaires provinciaux, croit plutôt que cette mesure va augmenter les coûts. Elle craint qu'il y ait plus d'heures supplémentaires et de congés de maladie parce qu'il y aura moins d'employés.

John Malcom conclut que la situation aurait pu être pire parce que le gouvernement avait demandé aux régies d'étudier les conséquences possibles de compressions budgétaires de 3 % à 10 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie