•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le soldat Manning inculpé de « collusion avec l'ennemi »

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le jeune soldat américain Bradley Manning a été inculpé par la justice militaire pour 22 nouveaux chefs d'accusation, dont « collusion avec l'ennemi », a annoncé le Pentagone.

L'homme de 23 ans est déjà incarcéré pour avoir fourni à WikiLeaks des milliers de documents confidentiels américains.

Avec cette nouvelle inculpation de « collusion avec l'ennemi », Bradley Manning aurait pu être passible de la peine de mort. Les procureurs ont cependant décidé de ne pas la requérir, a précisé John Haberland, porte-parole de la juridiction militaire de la région de Washington, dans un communiqué. Mais le soldat risque la prison à vie.

Le jeune homme, ancien analyste de renseignement en Irak, avait déjà été inculpé de 12 chefs d'accusation. Il est enfermé depuis juillet dans une prison militaire de l'est de la Virginie.

Il est soupçonné d'avoir fourni à WikiLeaks, qui les a ensuite rendus publics, des documents militaires américains sur les guerres en Irak et en Afghanistan et des milliers de câbles diplomatiques du département d'État.

Enquête américaine sur Julian Assange

Le département américain de la Justice a ouvert une enquête sur le rôle personnel de Julian Assange dans la diffusion de documents secrets du Pentagone et du département d'État.

Contrairement au soldat Bradley Manning, soupçonné d'être à l'origine de ces fuites, Julian Assange ne fait encore l'objet d'aucune inculpation aux États-Unis. Un grand jury a été constitué pour une éventuelle mise en accusation du fondateur de WikiLeaks, qui est de nationalité australienne.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !