•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La désobéissance civile pour contrer l'industrie du gaz de schiste

Site de forage de gaz de schiste

La campagne « Moratoire d'une génération » menace de perturber les activités d'exploitation du gaz de schiste au Québec si le gouvernement libéral de Jean Charest refuse d'adopter un moratoire de 20 ans sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste.

C'est ce qu'ont annoncé mardi, à Montréal, les porte-parole de ce regroupement, qui dit représenter quelque 20 groupes et 200 citoyens. Le mouvement soutient que le moratoire sur le gaz de schiste constitue la première étape d'un moratoire sur l'ensemble des « énergies sales », dont le pétrole, le gaz et le nucléaire.

Si le gouvernement Charest refuse d'obtempérer, la campagne annonce qu'elle organisera des événements de relations publiques, dont la signature d'un Pacte de protection du territoire et l'organisation d'une grande marche de 600 kilomètres entre Rimouski et Montréal.

Les organisateurs ne semblent pas trop croire eux-mêmes que leur ultimatum fonctionnera. Sur leur site Internet, ils annoncent d'ores et déjà que la signature du pacte aura lieu le 2 mai, et que la marche destinée à « porter l'élan citoyen de ville en ville et de village en village », se déroulera du 15 mai au 19 juin.

Parallèlement à ces activités, le groupe dit envisager une série d'« actions directes 100 % pacifiques » dont :

  • des blocages humains pour empêcher le transport de ressources nécessaires à la production;
  • l'occupation de bureaux;
  • l'inspection civile des sites de forage;
  • la perquisition par des citoyens de lieux de décision;
  • le cadenassage d'installations interdites par vote démocratique en assemblée publique.

L'annonce du groupe est faite au lendemain du dépôt par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement de son rapport sur l'industrie du gaz de schiste. Le ministre de l'Environnement du Québec, Pierre Arcand, a maintenant deux mois pour le publier.

« Moratoire d'une génération » officialise le lancement de ses activités en organisant un spectacle « bénéschiste », mardi soir, au Lion d'or, à Montréal. Karen Young, Tricot Machine et Pol Pelletier participeront à cette soirée, animée par François Gourd.

Environnement