•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour une meilleure gestion des forêts publiques

Forêt
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des experts pressent le gouvernement du Nouveau-Brunswick de revoir le plan de gestion des forêts publiques tandis qu'il en est encore temps.

Cette demande est exprimée dans une lettre publique adressée au premier ministre et au ministre des Ressources naturelles. La lettre compte huit signataires, des experts en matière de foresterie, de biologie ou d'environnement au Nouveau-Brunswick.

Les signataires affirment que la politique de gestion des forêts publiques, adoptée par l'ancien gouvernement libéral, est incompatible avec le principe de gestion durable des ressources.

« Le nouveau gouvernement Alward aurait eu une occasion en or de corriger l'erreur qu'a faite le gouvernement Graham », affirme Marc-André Villard, professeur de biologie à l'Université de Moncton.

Cette erreur, selon ces experts, est la nouvelle approche de gestion à long terme des forêts publiques annoncée en 2009 et qui doit entrer en vigueur en 2012. Cette approche réduit le nombre d'aires protégées et augmente le nombre de plantations d'arbres des entreprises forestières.

« Sur les terres de la Couronne, il faut peut-être mettre une limite à la voracité de l'industrie par rapport au volume de bois. »

— Une citation de  Marc-André Villard, biologiste

Marc-André Villard presse le gouvernement Alward d'agir rapidement, car dans ce secteur, il est impossible d'effectuer un retour en arrière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie