•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres problèmes structuraux pour l'église Sainte-Anne d'Ottawa

L'église Sainte-Anne d'Ottawa

L'église Sainte-Anne d'Ottawa, vue en avril 2009

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le clocher de l'église Sainte-Anne, située dans la basse-ville d'Ottawa, menace de s'effondrer. La poutre principale de l'église s'est fragilisée avec le temps et le clocher tient moins solidement à la structure.

La situation est telle que les paroissiens de la petite église franco-ontarienne ne peuvent plus s'asseoir dans la partie arrière de l'édifice, ni au jubé.

Par mesure préventive, la paroisse a cessé de faire sonner les cloches en raison de la vibration qu'elles peuvent créer. Elle attend aussi un rapport d'ingénieurs pour savoir s'il est trop dangereux d'utiliser l'orgue dans un avenir rapproché.

Il s'agit du deuxième coup dur à toucher l'église historique en moins de deux ans. L'effondrement d'un mur intérieur en avril 2009 avait forcé le lieu de culte à fermer ses portes durant 20 mois.

La facture aux paroissiens

La somme nécessaire pour effectuer les réparations au clocher reste inconnue, mais les travaux devront être assumés par la province.

Les paroissiens avaient dû débourser environ 240 000 $ pour aider aux réparations après l'effondrement du mur, malgré les indemnités des assurances.

L'église Sainte-Anne a été construite en 1873. Elle est une des seules églises franco-ontariennes à être désignée en vertu de la Loi sur le patrimoine de l'Ontario.

De nombreuses voix, dont celle de l'archiviste en chef à l'Université d'Ottawa, s'élèvent pour que l'Ontario crée un organisme qui viendrait en aide aux édifices du patrimoine religieux comme il en existe un au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario