•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ocean Pride ferme une usine à l'Île-du-Prince-Édouard

Homard

Usine de transformation du homard (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le transformateur de produits marins Ocean Pride annonce que son usine à North Lake, dans l'est de l'Île-du-Prince-Édouard, n'ouvrira pas au printemps.

Un porte-parole de l'entreprise a annoncé la mauvaise nouvelle aux 120 employés, cette semaine. L'usine n'est pas rentable et elle restera fermée ce printemps.

Le ministre de l'Industrie de l'Île-du-Prince-Édouard, Allan Campbell, s'inquiète avant tout pour les travailleurs. Il dit que la province fera tout ce qu'elle peut pour les aider à trouver un emploi.

Ocean Pride, une entreprise de la Nouvelle-Écosse, a acheté l'usine de transformation de homard de North Lake en 2008. Elle espérait y transformer aussi de l'aiguillat, un poisson de la famille du requin. Toutefois, depuis 2008, la récession l'a durement frappée et le marché de l'aiguillat s'est effondré.

Le directeur de l'exploitation, Jules LeBlanc, affirme que la direction n'a pas l'intention de vendre l'usine. Elle espère que le marché de l'aiguillat reprenne de la vigueur l'année prochaine.

Entre-temps, Ocean Pride achètera des poissons des pêcheurs de North Lake, mais elle les transformera dans d'autres usines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie