•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les prises de homards en hausse de 12 %

Des caisses de homards

Des caisses de homards

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors qu'on anticipe une baisse de 10 % des captures chez les pêcheurs de crevettes de l'Est du Québec, la situation est plus encourageante pour les pêcheurs de homard gaspésiens. Il s'est capturé beaucoup plus de homard l'année dernière qu'en 2009 en raison de la baisse du nombre de pêcheurs et des efforts pour préserver la ressource.

« Il y a une hausse de 12 % au niveau du volume des débarquements, ce qui est très intéressant. C'est une augmentation par rapport à 2009 et ça se situe au-dessus de la moyenne des 10 et des 15 dernières années. »

— Une citation de  Vincent Malouin, directeur régional de Pêches et Océans Canada

Des inquiétudes persistent

Sur les quais, la question reste néanmoins de savoir si les prix vont être meilleurs cette année que ceux de l'année dernière, les pires depuis 30 ans, d'autant plus que le prix du baril de pétrole vient de faire un bond important.

L'autre crainte des pêcheurs de homard gaspésiens reste la réaction des grandes chaînes d'alimentation, qui commercialisent 80 % du homard consommé au Québec.

« On espère que les grandes chaînes vont acheter du Québec puis vont annoncer le produit du Québec, parce que souvent, quand que ça vient du Nouveau-Brunswick, le homard, ce n'est pas la même qualité, il est plus petit. Donc, le prix est moindre puis là, ça nous affecte par conséquent », explique Yves Carignan, un pêcheur de Gaspé.

En Gaspésie, le début de la pêche au homard est prévu pour la dernière semaine du mois d'avril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec