•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un verre d'alcool par jour réduirait les risques de maladies du coeur

110223_s7600_femme-verre-alcool

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les personnes consommant de l'alcool avec modération, à raison d'environ un verre par jour, courent jusqu'à 25 % moins de risques de souffrir et de mourir d'une maladie du coeur, comparativement à des personnes qui ne consomment pas d'alcool, selon une revue de plusieurs dizaines d'études scientifiques effectuées ces 30 dernières années.

Les travaux effectués par des chercheurs de l'Université de Calgary sont publiés mercredi dans le British Medical Journal.

Les scientifiques ont d'abord analysé 84 études reliant consommation d'alcool et maladies du coeur.

Il en ressort qu'une consommation de 2,5 g à 15 g d'alcool par jour, soit l'équivalent d'un verre de vin, diminue de 14 % à 25 % les risques de maladie du coeur.

Toutefois, boire davantage va de pair avec une augmentation des risques par rapport à quelqu'un qui ne boit pas, soulignent les chercheurs.

Selon le professeur William Ghali, qui a dirigé l'étude, il s'agit de l'analyse la plus large réalisée à ce jour.

Le rôle du cholestérol

Une autre métaanalyse de 63 études, incluant au total près de 1700 personnes, montre les effets de la consommation d'alcool sur des marqueurs biologiques associés à des maladies de coeur tels que le cholestérol, les niveaux d'inflammation, les cellules graisseuses et l'état des vaisseaux sanguins.

Cette analyse révèle qu'une consommation modérée d'alcool, dans les mêmes limites que la première étude, avait un effet bénéfique sur plusieurs de ces marqueurs, notamment le cholestérol HDL, ou « bon » cholestérol. Cela a donc un effet préventif contre les maladies du coeur.

L'étude a aussi établi que les effets étaient similaires, quel que soit le type de boisson consommée.

Les dangers d'une consommation excessive

Par ailleurs, l'alcool causerait près de 4 % des morts dans le monde, soit davantage que le sida ou la tuberculose, selon un récent rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les types de blessures et de maladies liés à l'alcool sont nombreux : accidents de la route, violences, empoisonnements, épilepsies, cirrhoses, cancers colorectaux, du larynx, du foie et du sein.

Avec les informations de Agence France-Presse, et BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !