•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de tunnel entre Québec et Terre-Neuve refait surface

Mer

Mer

Radio-Canada

Le ministre québécois délégué aux Transports, Norman MacMillan, donne son appui à la réalisation d'une étude conjointe avec le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador qui mesurerait les répercussions socio-économiques reliées au projet de construction d'un tunnel sous-marin d'une quinzaine de kilomètres entre Blanc-Sablon et St. Barbe.

Rappelons que le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a communiqué avec Québec l'année dernière pour discuter de la possibilité de relier les deux provinces avec un tunnel sous-marin.

Déjà, à la fin des années 70, l'idée de construire un tunnel sous-marin entre les deux provinces avait été avancée. Cette idée avait cependant été oubliée jusqu'en 2004.

Selon Burford Ploughman, un fonctionnaire terre-neuvien à la retraite ayant étudié le dossier, il s'agit d'un pas dans la bonne direction. Selon lui, un tunnel reliant les deux provinces permettrait d'économiser des millions de dollars en transport de marchandises.

Le maire de Blanc-Sablon, Anthony Dumas, appuie également le projet. M. Dumas, qui est coprésident de Voisins sans frontières, une coalition de maires des deux provinces qui défendent le projet, soutient que le tunnel se fera seulement si la construction de la route 138 est complétée entre Natashquan et Blanc-Sablon.

Du côté du bureau du ministre MacMillan, on préfère attendre que le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador accepte la proposition d'une étude conjointe avant de formuler des commentaires concernant le dossier.

Est du Québec

Infrastructures