•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'enfouissement de fils inquiète les résidents de Limoilou

Ligne à haute tension
Ligne à haute tension
Radio-Canada

Des résidents du secteur de Limoilou sont préoccupés par les conséquences d'un projet d'enfouissement de deux lignes à haute tension sur la santé des enfants.

Hydro-Québec prévoit enfouir les fils à quelques mètres de centaines de résidences et d'une garderie.

Le sujet a été soulevé lundi soir au conseil municipal de Québec.

Une résidente du quartier, Pascale Boudreault, évoque des études selon lesquelles la présence de fils à haute tension à une distance de 7 à 10 mètres d'une résidence pourrait représenter un risque pour la santé des enfants. « J'ai reçu des chiffres d'Hydro-Québec. Par exemple, une maison qui est à sept mètres des fils, quand le minimum de courant passe dans les fils, va recevoir la valeur de courant qui a été déterminée comme étant peut-être cancérigène pour les enfants », soulève Mme Boudreault.

Cette résidente soutient par ailleurs qu'Hydro-Québec ignore le nombre de résidences qui pourraient être ainsi exposées au champ électromagnétique.

La conseillère du district, Ginette Picard-Lavoie, déplore quant à elle le manque d'information de la part d'Hydro-Québec. Elle souligne qu'Hydro-Québec a tenu des assemblées d'information seulement après le début des travaux de marquage indiquant l'emplacement de l'enfouissement des fils.

La présidente du conseil d'arrondissement, Suzanne Verreault, a pour sa part demandé à Hydro-Québec d'enfouir les fils à haute tension sous des rues principales plutôt que dans des rues de quartiers résidentiels.

Elle dit attendre une réponse d'Hydro-Québec à cet effet.

Québec

Régional