•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tembec ferme sa scierie de Taschereau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La compagnie Tembec annonce la fermeture permanente de sa scierie de Taschereau, en Abitibi-Ouest. Les activités de l'usine étaient interrompues depuis le mois d'octobre 2009. Au plus fort des activités, plus de 120 personnes y travaillaient.

Une usine de Tembec à Senneterre (archives)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

(Archives)

Photo : Jacques Boissinot

Selon la porte-parole de Tembec, Tracy Dottori, cette décision était nécessaire pour assurer la rentabilité à long terme des scieries de Béarn et de La Sarre.

« Il y avait un manque d'approvisionnement en bois pour exploiter toutes les scieries en Abitibi-Témiscamingue, c'est malheureux, mais nous avons dû prendre cette décision », a-t-elle affirmé.

Le président du syndicat de l'usine de Taschereau et maire de la municipalité, Lucien Côté, croit pour sa part que Tembec aurait pu faire connaître sa décision plus tôt. « Je suis très déçu. C'est une grande déception, même si ça fait deux ans que l'usine était arrêtée et qu'on s'y attendait un peu », a-t-il indiqué en entrevue à Radio-Canada.

Fin de l'incertitude à Senneterre

Par ailleurs, les 150 employés syndiqués de l'usine Tembec à Senneterre ont accepté, samedi, les dernières offres de l'entreprise dans une proportion de 81 %.

Tembec et les travailleurs de la scierie étaient en négociation depuis septembre afin de renouveler la convention collective échue en mars 2010.

Le nouveau contrat de travail aura une durée de cinq ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Régional